• Blog,  Encadrer et être entraîné

    Une démarche saine

    Entraîner, c’est prendre des responsabilités. Vis-à-vis des chevaux d’abord, qui sont acteurs malgré eux de nos activités, de soi en ce qui concerne sa droiture selon où chacun la place, et vis-à-vis des cavaliers et de leurs pratiques. Je me retrouve encore souvent dans la position d’un sensibilisateur parce qu’en 2019 ce n’est pas encore une évidence nationale qu’il faille s’entourer non pas juste d’un « bon prof » qui s’il est bon fera tout marcher, mais de toute une équipe autour de soi et son cheval. Gérer sa pratique comme une véritable carrière sportive parce que c’est ce qu’elle est. Et surtout, le plus impressionnant : se retrouver à sensibiliser les…

  • Blog,  Technico-Pratique

    Qu’est-ce qu’une hygiène de travail efficace ?

    L’hygiène de travail a un double but : préserver votre cheval et le développer en le rendant « facile » à monter parce qu’il prend de l’assurance. Il s’agit de poser un cadre dans lequel il puisse se sentir à l’aise et se concentrer dans le calme. En somme un bon terreau pour lui demander de se dépasser dans les meilleures conditions.Il devient éduqué, a déjà essayé les solutions classiques pour contourner les problèmes que vous lui posez et s’est rendu compte que ça n’a jamais marché, et est de plus en plus confiant et régulier dans le travail. Permettre l’erreur Une bonne hygiène de travail doit rassurer de facto le cheval…

  • Blog,  Technico-Pratique

    Travailler un jeune cheval : 6 pro tips !

    ⭐️ 1. Construisez des séances de travail toujours positives. Le cheval n’a pas demandé à être avec vous, faites-le lui apprécier tous les jours et rendez-vous digne de sa confiance et de son intérêt : la nouveauté ne doit jamais être quelque chose qu’il apprend à redouter. Préparez toute nouvelle étape, restez calme malgré les événements et tournez-les dès que possible en votre faveur : il doit toujours trouver qu’on lui met des challenges à sa portée. Même les débourrages se passent très souvent sans encombre et sans aucune défense impressionnante… Être positif c’est aussi tenir compte des limites de sa concentration et soigner son retour au calme avant de le…

  • Blog,  Encadrer et être entraîné

    Enseigner, entraîner, progresser : développer les sensations

    Les cavaliers qui progressent le plus et le plus vite, dont on peut entendre qu’ils sont très talentueux sont souvent ceux qui sont le plus à l’écoute de leurs sensations et plus précisément de celles que leur envoient leur cheval et par ailleurs ceux qui développent rapidement une bonne position.Mais développer le ressenti du cavalier, c’est aussi lui permettre d’expérimenter une sensation et d’apprendre de cette expérience. Fort de celle-ci, il est conscient de ce qu’il doit chercher par lui-même à l’aide de quelques clés qu’on a pu lui apporter, et de sa propre créativité. Mais comment permettre de développer ce sens ? Quelle grande question ! En tant qu’enseignant,…

  • Blog,  Technico-Pratique

    L’assiette au centre de la performance

    L’entraînement du cheval de dressage a pour but son développement moral et physique sain (càd prévention des blessures notamment liées à une usure anormale) et l’optimisation de son fonctionnement. On veut alors de lui qu’il développe progressivement une bonne organisation de sa posture et de sa coordination… Ce qui passe par une bonne organisation de la posture et de la coordination du cavalier afin qu’il influe positivement sur celle du cheval ! Soit le cavalier organise son cheval, soit le cheval désorganise son cavalier et il n’y a pas d’entre-deux. En statique comme en dynamique, la position du cavalier doit alors être un empilement de blocs bien alignés les uns…

  • Blog,  Professeur cheval

    Quel cheval pour faire du dressage ?

    La seule obligation pour qu’un cheval soit capable de se mettre au dressage, cela peut paraître trivial, mais c’est d’être physiquement sain ! Sain, c’est-à-dire, quelles que soient ses éventuelles pathologies locomotrice, qu’il ne soit pas douloureux ou n’a pas de risque accru de blessure s’il travaille. Exit les « si c’est pour du dressage ça va mais pour sauter ça va pas » ! Un cheval qui travaille sérieusement en dressage est réellement mis à l’effort assez vite… Et la première de ses qualités ? Qu’il soit énergique et se porte naturellement en avant ! Il est bien plus difficile d’envisager de porter un cheval quand il s’agit à terme de vouloir…

  • Blog,  Grands Concepts

    Le dressage, quesaquo ?

    Le dressage est une discipline olympique, mais peut aussi être bien plus selon les pratiquants comme les entraîneurs.Le dressage permet de transformer l’énergie naturelle du cheval pour la mettre au service du cavalier. Il s’agit de méthodes d’entraînement, d’éducation et de développement locomoteur autant pour le cheval que pour le cavalier qui permettent de d’assainir la communication entre eux afin d’accomplir des mouvements plus ou moins complexes, toujours dans le respect de l’échelle de progression. Le but en est aussi de donner au cheval la pleine mesure de sa locomotion, dans la perméabilité/la fluidité et la confiance en son cavalier.On recentre alors les besoins/la survie/l’efficacité du cavalier sur des outils techniques…

  • Blog,  Grands Concepts

    Le travail latéral

    Pour des raisons obscures, les cavaliers apprennent parfois à craindre les exercices latéraux dans leurs premières années et ce jusqu’à leur filer des boutons. Ce que j’en pense ? On a du mal à croire soi-même à la facilité avec laquelle on peut aboutir à tous les types de mouvements latéraux tant qu’ils sont amenés avec méthode et un objectifs très précis, au moment opportun…Et quand on en fait pas des tonnes ! (pour ça, le mieux est l’ennemi du bien, trop en faire est souvent traduit par des mouvements faussés et « retenus » manu militari par le cavalier).C’est une fausse idée très répandue que de penser que le cheval qui…

  • Blog,  Technico-Pratique

    Gérer un cheval qui chauffe

    Si un cheval plein d’énergie et dans le sang est une véritable qualité en dressage, un « trop plein » peut vite déborder son cavalier. En général associé à une grande sensibilité, un cheval qui chauffe et cherche toujours à échapper en avant peut vite devenir un problème que l’on ne sait plus par quel bout prendre : faut-il lui imposer une cadence exagérément lente permanente en espérant qu’un jour il « s’y soumette », le laisser se fatiguer ce qui – disons-le tout de suite- se solde plus souvent par un coup de sang qu’une réussite à long terme pour l’avoir plus décontracté, le monter 7 jours sur 7 tout simplement ? État…

  • Blog,  Encadrer et être entraîné

    Enseigner : Le pouvoir des mots

    Soyez l’enseignant que vous aimeriez avoir. Ou du moins, réfléchissez-y de temps en temps, et faites évoluer ou cultivez cet objectif. Celui qui reste calme, qui ne prend pas la place de son cavalier à cheval et n’en fait pas un simple exécutant, qui répond volontiers aux « pourquoi » et fait rentrer ses choix dans un grand schéma global, et last but not least, qui n’humilie pas pour asseoir sa supériorité et présente à ses élèves des défis pour lesquels il le pense capable et prêt. Car, pour un enseignant comme en tant que cavalier, l’important n’est jamais l’objectif que vous voulez atteindre, mais la façon dont vous utilisez vos aides/outils…