• Blog,  Grands Concepts

    POURQUOI LE DRESSAGE ?

    Le dressage n’est pas pensé pour être une discipline pour psychorigides et de dogmes encombrants réservés à une élite ! Le dressage est une discipline structurante, permettant de développer la capacité athlétique du cheval à travers des exercices lui permettant de prendre conscience de son corps et ainsi de le rendre plus fonctionnel, plus aisé et surtout moins physique à monter.C’est une discipline qui est et doit être praticopratique dans ses exercices, car un même problème peut y être abordé par différents axes possibles, qui sont autant de grilles de lecture et de partis pris. La technicité au service des cavaliers… Et des chevaux ! Le couple doit gagner en…

  • Blog,  Grands Concepts

    Equitation et Equilibre

    L’équitation et notamment le dressage sont entièrement centrés autour du développement de l’équilibre du cheval. Le cheval doit apprendre à s’employer – et oser le faire – tout en gérant son propre corps sans s’appuyer sur les aides du cavalier. Cela peut n’arriver que soutenu par un cavalier qui s’équilibre lui-même correctement et qui fonctionne souplement dans la tenségrité. Le délicat dosage entre l’énergie maximale qu’il peut déployer sans se déséquilibrer est ainsi à repousser sans cesse. Pendant le travail de votre cheval, on gratte progressivement hors de notre zone de confort mais jamais au détriment d’un équilibre stable pour votre cheval. S’il perd l’équilibre, il n’exécute pas l’exercice de…

  • Blog,  Grands Concepts

    Le dressage moderne est-il une insulte ?

    Le dressage contemporain, n’en déplaise à certains, est le dressage pratiqué de nos jours. Vous rendez-vous compte, même moi j’ai du mal à écrire moderne comme si c’était la pire des insultes. Donc, même les courants se voulant traditionalistes sont aussi de l’équitation contemporaine : il n’étaient pas en train de la pratiquer au 16e siècle, et n’en connaissent rien de plus que ce que les écrits révèlent ou sont parfois très interprétés. L’équitation moderne n’est pas forcément l’équitation compétitive, mais elle y est parfois adaptée. Pourquoi faire un fond de commerce en insultant des pratiques qu’on ne connaît pas et en laissant entendre de façon permanente qu’aujourd’hui on ne…

  • Blog,  Grands Concepts

    Comment s’assurer de BIEN entraîner son cheval ?

    Avant toute chose, je m’excuse d’enfoncer des porters ouvertes : pour bien pratiquer, il faut un cheval physiquement en état de le faire, suivi correctement, et avec un matériel qui lui est adapté. On les voit les petits filous et leur fameuse « selle qui va à tout le monde » ! Une gêne de matériel ou un pincement, ou encore un bras de levier par une ferrure mal adaptée, et c’est le début de problèmes qui ne manqueront pas de venir tôt ou tard… Pour ce qui est de l’analyse de compétence, il y a tout de même des points qui concernent le cavalier/l’entraîneur du cheval ou du couple, et permettent…

  • Blog,  Grands Concepts

    Le dressage, quesaquo ?

    Le dressage est une discipline olympique, mais peut aussi être bien plus selon les pratiquants comme les entraîneurs.Le dressage permet de transformer l’énergie naturelle du cheval pour la mettre au service du cavalier. Il s’agit de méthodes d’entraînement, d’éducation et de développement locomoteur autant pour le cheval que pour le cavalier qui permettent de d’assainir la communication entre eux afin d’accomplir des mouvements plus ou moins complexes, toujours dans le respect de l’échelle de progression. Le but en est aussi de donner au cheval la pleine mesure de sa locomotion, dans la perméabilité/la fluidité et la confiance en son cavalier.On recentre alors les besoins/la survie/l’efficacité du cavalier sur des outils techniques…

  • Blog,  Grands Concepts

    Le travail latéral

    Pour des raisons obscures, les cavaliers apprennent parfois à craindre les exercices latéraux dans leurs premières années et ce jusqu’à leur filer des boutons. Ce que j’en pense ? On a du mal à croire soi-même à la facilité avec laquelle on peut aboutir à tous les types de mouvements latéraux tant qu’ils sont amenés avec méthode et un objectifs très précis, au moment opportun…Et quand on en fait pas des tonnes ! (pour ça, le mieux est l’ennemi du bien, trop en faire est souvent traduit par des mouvements faussés et « retenus » manu militari par le cavalier).C’est une fausse idée très répandue que de penser que le cheval qui…

  • Blog,  Grands Concepts

    Adaptabilité dans un cadre de travail stable

    Première étape incompressible, se mettre en sécurité à cheval en instaurant un cadre minimal. Le franchissement progressif des 2 étapes suivantes, avec retour possible en arrière, ne peut se faire sans englober la zone de sécurité puis la zone de sécurité ET la zone de gymnastique. Le franchissement ou retour en arrière des étapes plus élevées quant-à lui représente la marge d’adaptabilité dont doit faire preuve le cavalier selon les signaux qu’il reçoit du cheval, ses ressentis, ou encore des marqueurs concrets mesurables. A contrario, se retrouver en dehors peut représenter un risque plus ou moins réel, à court ou long terme selon le cheval, le cavalier, leur couple, s’ils…