• Blog,  Encadrer et être entraîné

    La performance : un travail d’équipe

    Le maillon le plus faible d’une chaîne est aussi le plus fort. C’est lui qui brise le lien. Stanislaw Jerzy Lec À noter qu’ici, le terme « entraîneurs » renvoie aussi à l’entraînement et à la préparation physique du cavalier qui peut pratiquer un sport complémentaire ou faire appel à un préparateur physique. Sportivement, Emeline Debuire.

  • Blog,  Hippologie

    Caractériser son cheval de sport

    Exercice très intéressant, essentiel si vous envisagez l’élevage, nécessaire pour cerner les qualités recherchées en dressage dans le choix d’un nouveau cheval, important pour mieux cibler les points forts à développer et des lacunes à compenser pour votre cheval au travail pour la discipline du dressage et la compétition 👍 (liste évidemment non-exhaustive)

  • Blog,  Technico-Pratique

    Les fautes de rythme

    Un sujet et une problématique assez récurrentes – on a pu le voir ensemble lors de la première session d’analyse de vidéos de vendredi ! Il s’agit du genre de détail qui accroche vite l’oeil brisant l’harmonie de l’allure. Mais s’il est facile à relever, il s’explique de façon variable et variée et se ne résout souvent qu’au terme d’efforts continus et suivis. La première question à se poser Les fautes de rythme se définissent par une irrégularité anormale dans le poser successif des membres, l’allure naturelle s’en retrouve dégradée. Quand on parle de fautes de rythme la première question à se poser : est-il possible qu’il y ait une…

  • Blog,  Grands Concepts

    Adaptabilité dans un cadre de travail stable

    Première étape incompressible, se mettre en sécurité à cheval en instaurant un cadre minimal. Le franchissement progressif des 2 étapes suivantes, avec retour possible en arrière, ne peut se faire sans englober la zone de sécurité puis la zone de sécurité ET la zone de gymnastique. Le franchissement ou retour en arrière des étapes plus élevées quant-à lui représente la marge d’adaptabilité dont doit faire preuve le cavalier selon les signaux qu’il reçoit du cheval, ses ressentis, ou encore des marqueurs concrets mesurables. A contrario, se retrouver en dehors peut représenter un risque plus ou moins réel, à court ou long terme selon le cheval, le cavalier, leur couple, s’ils…

  • Blog,  Technico-Pratique

    Réflexion sur les effets de rênes

    De nos jours j’entends encore des têtes blondes commencer à apprendre la direction soit avec la rêne d’ouverture soit avec la rêne d’appui. Suite à des lectures de débats terribles, voici un éclairage sur cette grande question. En effet, ces deux termes sont tombés en désuétude et normalement désormais exclus de la formation depuis plusieurs années, non sans raison. Si l’on observe ce qui se fait à haut niveau, le voyage peut être un peu déstabilisant : ils n’utilisent ni l’un ni l’autre. Et non sans raisons : cet apprentissage donne la fausse illusion que tourner se fait avec une action sur la rêne intérieure (quelle qu’elle soit) et se…

  • Blog,  Hippologie

    L’inflexion naturelle

    On l’expérimente tous de façon plus ou moins aiguë, et on entend parfois les moniteurs parler de cheval droitier ou gaucher. Plus qu’un cheval droitier ou gaucher, il s’agit d’un déséquilibre latéral qui est dû à…La gestation ! En tant qu’humains, on ne l’expérimente pas par nous-mêmes, néanmoins notre latéralisation nous incite déjà à comprendre la notion avec certes l’écriture mais aussi nos réflexes latéralisés (attraper un objet au vol ou difficilement accessible). D’où cet amalgame avec le fait qu’un cheval serait droitier ou gaucher…C’est un peu plus complexe et un peu plus physiquement ancré en ce qui le concerne. L’entraînement et les habitudes de travail font varier la main…